Athlétisme. Renaud Lavillenie franchit 6,02 m

Solenn Plantier
Février 2, 2021

Dans une salle qui pouvait accueillir jusqu'à 200 personnes, il a chipé au passage pour un centimètre la meilleure performance mondiale de l'année à Duplantis, auteur de 6,01 m plus tôt dans la journée à Düsseldorf (Allemagne).

Une barre franchie avec aisance par l'ex-recordman du monde (6,16m) dès son premier essai. "Je savais que j'en étais capable vu ce que je faisais à l'entraînement, que cet objectif pouvait devenir réalité à court terme", a-t-il expliqué à l'AFP. Il n'avait plus franchi 6m depuis mars 2016, et c'était son vingtième saut à 6m et plus.

Éliminé en qualifications des Mondiaux de Doha (Qatar) en octobre 2019, Renaud Lavillenie avait de plus été dépossédé de son record du monde il y a un an par l'époustouflant Armand Duplantis (6,17 puis 6,18 m), de 13 ans son cadet.

Le Suédois vice-champion du monde en titre a validé cette barre au deuxième essai, meilleure performance mondiale de la saison, avant de s'attaquer sans succès au record du monde à 6,19 m. Duplantis s'est élancé une fois face au record sans parvenir à sauter avant d'arrêter définitivement son concours. "On s'est challengé avec Mondo aujourd'hui (dimanche), a déclaré Lavillenie au micro du speaker de l'événement". On est encore en janvier, il faut prendre le temps, il reste de belles compétitions à venir. On galère tous en ce moment avec la pandémie. Une performance comme ça, ça fait du bien au moral, aux organisateurs, aux bénévoles qui sont impliqués. " Dans le même concours, Valentin Lavillenie et le jeune Ethan Cormont ont tous les deux franchi 5,72m, soit les minima pour les Championnats d'Europe en salle de Torun". On le retrouvera désormais samedi prochain à Rouen, avec le "trio magique", comme il dit, composé de Sam Kendricks, Armand Duplantis et lui-même, puis à Liévin le 9.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL