Espagne : la Catalogne se prépare à voter aux élections régionales

Evrard Martin
Février 15, 2021

Un échec pour l'exécutif espagnol.

La dernière heure du vote, de 18H00 à 19H00 GMT, sera réservée aux personnes atteintes du Covid-19 ou en quarantaine, une situation exceptionnelle qui obligera les assesseurs tenant les bureaux à porter des combinaisons de protection intégrale. Après le dépouillement de près de 100% des bulletins, l'ex-ministre de la Santé Salvador Illa est arrivé en tête avec environ 23% des voix et 33 sièges sur les 135 que compte le parlement régional.

Plus de trois ans après une tentative de sécession avortée, les indépendantistes ont eux dépassé pour la première fois les 50% des voix lors d'un scrutin régional.

Sur la base de cette alliance, ainsi que de la campagne électorale forte et cohérente menée par Salvador Illa, les socialistes estiment que les urnes les mèneront dimanche prochain à détrôner les séparatistes du pouvoir en s'appuyant sur ERC, qui sera la clé de toute alliance possible pour former un gouvernement local de gauche dans cette région.

Le scénario le plus probable est que les deux principaux partis séparatistes reconduisent leur coalition gouvernementale sortante. Ils totalisent plus de 50 % des voix, contre 47,5 % lors du dernier scrutin de 2017. Le candidat d'ERC est arrivé devant la candidate de Carles Puigdemont, Laura Borras.

Gants, masques, visières de protection, distance et gel hydroalcoolique: les bureaux de vote ont ouvert à 09H00 (08H00 GMT) avec toutes les mesures de précautions sanitaires. "Nous avons une force immense pour réaliser un référendum et une république de Catalogne", a déclaré le chef de file intérimaire de l'ERC, Pere Aragones, appelant le président du gouvernement espagnol Pedro Sánchez à entamer des discussions sur un référendum.

A 13H00 (12H00 GMT), seuls 22,6% des électeurs avaient voté, le chiffre le plus bas depuis des décennies et 12 points de moins qu'en 2017. Le gouvernement régional avait décidé de repousser le scrutin à fin mai en raison de la pandémie mais la justice est intervenue pour rétablir la date initiale.

Signe d'un malaise chez les quelque 5,5 millions d'électeurs inscrits, environ 35.600 personnes sur les 82.000 tirées au sort pour servir d'assesseurs ont demandé à être dispensées de cette obligation. Bien que 23.300 demandes aient été acceptées, le scrutin se déroulait dimanche normalement, selon les autorités. Je viens de me remettre d'un cancer et je suis encore en arrêt maladie, mais j'ai dû venir tenir un bureau de vote, a confié Eva Vizcaíno, employée dans l'administration de 54 ans.

Les trois partis indépendantistes de la gauche ERC, Junts (le parti de Carles Puigdemont) et les anticapitalistes de la CUP obtiennent respectivement 33, 32 et 9 sièges au parlement, soit 6 sièges de plus que la majorité absolue de 68 députés.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL