Jean-Pierre Bastiat est décédé

Solenn Plantier
Février 3, 2021

Le rugby français est en deuil.

L'ancien troisième ligne, figure incontournable de l'équipe de France qui a signé un magistral Grand Chelem en 1977, s'est éteint à 71 ans des suites d'un accident vasculaire.

"La Fédération Française de Rugby a appris avec une profonde tristesse le décès, à l'âge de 71 ans, de Jean-Pierre Bastiat, capitaine emblématique du rugby français". Il était le troisième ligne centre victorieux du Grand Chelem de l'équipe de France en 1977 avec à ses côtés Jacques Fouroux, Jean-Pierre Rives, Robert Paparemborde ou Jean-Claude Skrela.

Le manager du XV de France et ancien talonneur international (98 sélections) Raphaël Ibanez a pour sa part salué la mémoire d'une "légende de notre sport" sur Twitter.

Une entorse d'un genou lors d'un match anonyme contre Tyrosse ayant mis fin prématurément à sa carrière de joueur en 1978, Bastiat était devenu dirigeant de l'US Dax qu'il a présidé de 1990 à 1995.

Le natif de Pouillon (Landes), devenu assureur, s'était également engagé en politique en se présentant notamment aux élections européennes de 1989 sur la liste CPNT (Chasse, pêche, nature et tradition) et aux élections municipales à Dax en 2014 sur une liste de droite.

Jean Louis Béraud, a porté le maillot de l'US Dax de 1967 à 1980. Il m'a vu grandir et accompagné avec gentillesse et bienveillance. "Pendant toute ces années sur les terrains, Jean-Pierre Bastiat a construit une carrière sportive considérable où il a toujours brillé".

"Ca a été un monstre de joueur, attention, et partout où j'allais commenter dans les autres pays, on me demandait +et Bastiat, qu'est qu'il devient?+", a poursuivi Albaladejo. Nous pensons fort à ses proches et à sa famille? Cet ancien 3/4 international était le frère de cœur de Jean-Pierre Bastiat: "Nous sommes dans la peine".

"Toute le monde le connaissait". Un grand numéro 8 et un joueur très très très réputé. Il faisait partie de cette fameuse troisième ligne: Bastiat, Skrela et Rives. "Ca a été le passage le plus élevé qu'a connu le rugby français".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL