La fin du thermique en 2035 — GM

Xavier Trudeau
Février 3, 2021

Pas plus tard qu'hier, Nissan y est allée d'une annonce étonnamment similaire, en disant qu'elle souhaite elle aussi que les véhicules à moteur à combustion disparaissent de sa gamme d'ici.

Grosse nouvelle en provenance de GM qui annonce qu'à compter de 2035, elle ne vendra plus de véhicules munis de moteurs à essence ou Diesel.

"Cela demandera la collaboration du reste du secteur, des gouvernements et des clients", a-t-elle ajouté.

L'initiative de GM ne s'appliquerait pas aux véhicules les plus imposants, comme les camions, mais inclurait bien les SUV (4×4 de ville) ou les pick-up, particulièrement populaires aux Etats-Unis.

Le groupe automobile de Detroit a fait savoir qu'il visait la neutralité carbone pour l'ensemble de ses activités à l'horizon 2040. C'est pourquoi il est si important d'accélérer vers un avenir dans lequel chaque véhicule que nous vendons est un véhicule à émission zéro. Le constructeur américain investira 27 milliards de dollars dans le véhicule électrique et autonome au cours des 5 ans à venir.

Quand la suppression des émissions ne sera pas possible, GM les compensera par des crédits carbone ou la capture du carbone, a affirmé sa patronne, Mary Barra.

"Mais il est également essentiel que nous réduisions les émissions de nos opérations dans le monde - depuis les usines de fabrication que nous gérons à l'énergie que nous utilisons pour produire ces véhicules", a aussi souligné Mme Barra.

Pour mettre en place ce projet, le constructeur américain a travaillé en partenariat avec l'association de protection de l'environnement EDF (Environmental Defense Fund) pour mettre en place ses objectifs ainsi qu'une partie des moyens pour y parvenir. Cela sera-t-il suffisant pour rattraper son retard?

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL