La France et l'Allemagne vont intenter une action en justice contre AstraZeneca

Claudine Rigal
Février 3, 2021

"Ces données vont arriver dans les semaines qui viennent, dans l'intervalle, nous recommandons son utilisation chez les moins de 65 ans", a déclaré la présidente de la Haute autorité de santé (HAS), Dominique Le Guludec, en dévoilant en fin de journée un avis très attendu.

L'avis de la HAS doit maintenant être entériné par le gouvernement. Des réserves identiques à la France ont été rapportées par les autorités sanitaires de plusieurs pays européens comme l'Allemagne, l'Autriche, l'Italie, la Pologne ou la Suède. Les conditions de stockage de ce dernier sont plus souples que celles de Pfizer ou Moderna à tel point qu'en France, le gouvernement envisage d'autoriser les pharmaciens à vacciner.

Les essais cliniques, dont les résultats ont servi de base à l'autorisation du vaccin par l'EMA, ne comprenaient en effet qu'une faible proportion de patients âgés.

Cette inefficacité du vaccin d'AstraZeneca pour les personnes âgées de plus de 65 ans, en sus de retarder la campagne de vaccination en Afrique, risque de la rendre moins performante. La Haute Autorité de Santé espère recevoir environ 10 millions de doses dans les trois mois. Comme d'autres fabricants, les deux entreprises ont annoncé ces dernières semaines une diminution des livraisons des doses. Un vaccin efficace, facile à conserver et à distribuer et permettant d'envisager une campagne de vaccination massive contre la Covid-19.

Enfin, ce mardi soir, Emmanuel Macron a présidé une réunion sur la production de vaccins avec les acteurs industriels. "Cette génération est la plus confinée de France".

Seraient concernés, 4 millions de professionnels de santé et du secteur médico-social de 18 à 50 ans, venant s'ajouter aux 1,2 million de soignants de plus de 50 ans ou atteints de comorbidités déjà éligibles. Soit un total de 8,6 millions de personnes. L'objectif: fournir "la quantité de doses sur laquelle nous nous sommes engagés au premier trimestre "et "jusqu'à 75 millions de doses supplémentaires à l'Union européenne au deuxième trimestre", a expliqué Sierk Poetting, directeur financier".

Accusée par certains d'avoir mal négocié l'achat de vaccins, la Commission européenne s'est défendue et a même haussé le ton contre AstraZeneca.

Le vaccin d'AstraZeneca sera administré en France à "deux populations particulières", recommande la HAS. Dans un troisième temps, à partir du printemps, elle se poursuivra tout au long de l'année suivant cet ordre: - les personnes âgées de 50 à 64 ans; - les professionnels des secteurs essentiels au fonctionnement du pays en période épidémique (sécurité, éducation, alimentaire); - les personnes vulnérables et précaires et les professionnels qui les prennent en charge; - les personnes vivant dans des hébergements confinés ou des lieux clos; - le reste de la population majeure.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL