Les tarifs réglementés vont bien augmenter en février — Electricité

Xavier Trudeau
Février 2, 2021

Les tarifs réglementés de l'électricité suivent la voie du gaz, avec une hausse en moyenne de 1,6 % conformément à la proposition de la Commission de régulation de l'énergie.

Hausse, baisse, maintien: les prix de vente des " tabacs manufacturés " sont réactualisés en France métropolitaine, selon un arrêté du 4 janvier 2021, rapporte Ouest-France. Il s'agit d'une nouvelle hausse car la Sanef, qui gère le réseau autoroutier dans le Nord de la France, avait précédemment augmenté ses tarifs de 0,75% en moyenne au 1er février 2020. Une hausse de 1,6 %, toutes taxes comprises, des tarifs " bleus " résidentiels. Cette hausse se justifie notamment par "les conséquences de la crise sanitaire de la Covid-19 sur le système électrique français", selon la CRE.

Les tarifs de péage sont réévalués chaque année le 1er février. Les hausses devraient s'échelonner entre 0,30 % et 0,65 % pour les réseaux les plus importants.

Les contrats très stricts liant les sociétés d'autoroutes à l'État prévoient une augmentation automatique des tarifs des péages tous les ans au 1er février, en fonction notamment de l'inflation et des chantiers entrepris sur le réseau. Le prix du paquet de Marlboro, marque la plus vendue en France, ne change pas. Le paquet de 20 cigarettes des marques Camel (sans filtre, silver, blue) et News Fortuna rouge a augmenté de dix centimes et est passé de 10,20 euros à 10,30 euros et de 9,90 euros à 10 euros.

Chez Lucky Strike, certaines références vont coûteront 10 centimes de moins comme les paquets de 20 Red Longues, de 20 Bleu Longues et de 20 Gold Longues.

Pas de réduction des indemnités de chômage partiel encore...

Les salariés en chômage partiel des entreprises, qui ne sont pas fermées par décision administrative et qui ne font pas partie des secteurs les plus touchés par la crise, vont percevoir une indemnité de 60 % de leur rémunération brute soit 72 % du salaire net (au lieu de 84 %). Alors qu'ils auraient dû périmer le 31 janvier, la validité des tickets restaurant 2020 a été prolongée jusqu'au 1er septembre 2021, pour répondre à la fermeture prolongée des restaurants. Le plafond, relevé à 38 euros par personne et par jour, est également prolongé jusqu'à cette date. Le ministère de l'Économie entend ainsi soutenir le secteur de la restauration et rappelle que les titres-restaurants sont utilisables pour des achats en "click and collect" ou au moment d'une livraison. "Le chèque psy, c'est un parcours de soins gratuit".

Emmanuel Macron avait annoncé le 21 janvier la création d'un "chèque psy" pour permettre aux étudiants en souffrance à cause de la crise du Covid-19 de pouvoir consulter un psychologue. Selon une source gouvernementale citée par l'AFP, son montant sera de "30 à 40 euros l'unité" et devra donc permettre de couvrir "un certain nombre" de consultations.

Interdiction de la circulation "inter-files".

Après une expérimentation de quatre ans dans 11 départements (dont l'Île-de-France), la délégation à la Sécurité routière a annoncé la fin de la circulation des deux-roues motorisés entre deux files de voitures.

Marie Gautier-Melleray, déléguée interministérielle à la Sécurité routière, souhaite qu'une nouvelle expérimentation, avec un cadre différent, soit mise en place prochainement.

De nouveaux tarifs pour les taxis.

En effetles tarifs minimums d'une course en taxi sont passés de 7,10 € à 7,30 € en 2020 pour tous les taxis, même parisiens. Pour rappel, les tarifs des taxis sont plafonnés à 4,18 euros pour la prise en charge, 1,12 euro pour celui du kilomètre parcouru et 37,46 euros pour le prix horaire concernant la période d'attente (en cas de réservation par le client) ou de marche lente.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL