L'Iran teste un nouveau lanceur de satellite

Claudine Rigal
Février 3, 2021

Cité par l'agence, Ahmad Hosseini, porte-parole du département spatial de la Défense du pays, a précisé que la fusée était équipée du moteur à combustible solide "le plus puissant".

"Ce lanceur à trois étages peut faire concurrence aux autres lanceurs actuels dans le monde".

Doté d'une propulsion hybride (deux étages à propergol solide et un étage à ergols liquides), l'engin affiche visiblement une hauteur totale de 25,5 m, pour une masse au décollage de 52 tonnes.

Espace 10H32 Un nouveau lanceur iranien
L’Iran réalise une prouesse dans le domaine spatial

Il a encore souligné qu'il avait des "objectifs de recherche". Hier lundi 1 février, la télévision d'Etat a montré des images d'une fusée propulsée depuis une zone désertique. L'année dernière, l'Iran avait déjà lancé " Nour (léger) ", son premier satellite de reconnaissance militaire.

Téhéran maintient n'avoir aucune intention d'acquérir des armes nucléaires et répète que ses activités aérospatiales sont pacifiques et conformes avec une résolution du Conseil de sécurité de l'ONU.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL