Ouïghours : la France dénonce la surveillance et la répression de la Chine

Evrard Martin
Février 26, 2021

Le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a dénoncé mercredi un " système de répression institutionnalisé " de la Chine à l'encontre des musulmans ouïghours dans la région du Xinjiang.

Les autorités chinoises, de plus en plus montrées du doigt par les Occidentaux sur le Xinjiang, ont loué lundi le développement socio-économique dans cette province comme un " exemple éclatant " de leurs progrès en matière de droits de l'Homme.

La Chine dément ce chiffre et affirme que ces personnes sont emmenées dans des centres de formation professionnelle, destinés à les aider à trouver un emploi afin de les éloigner de la tentation de l'extrémisme religieux. Déposé à l'initiative des conservateurs (opposition), le texte a été adopté à la Chambre des communes par 266 voix sur 338. Elle appelle également le gouvernement de Justin Trudeau à se ranger à cet avis. Les députés canadiens ont reconnu que " les Ouïgours en Chine ont été et sont soumis à un génocide ". Les autres, notamment les ministres du gouvernement libéral de Justin Trudeau, se sont abstenus.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL