Violent séisme de magnitude 7,1 au large de Fukushima — Japon

Pierre Vaugeois
Février 14, 2021

Sans avoir provoqué de tsunami, mais ayant été suivi de plusieurs répliques dans la nuit, le tremblement de terre a fait 74 blessés, selon l'agence nationale de gestion des sinistres et des désastres, tandis que plusieurs médias en dénombraient une centaine.

Ce tremblement de terre s'est produit moins d'un mois avant le dixième anniversaire du séisme du 11 mars 2011, qui avait dévasté le nord-est du Japon et déclenché un puissant tsunami à l'origine de la pire catastrophe nucléaire civile depuis celle de Tchernobyl (Ukraine) en avril 1986.

L'Agence météorologique japonaise (JMA) avait d'abord évalué la magnitude du séisme à 7,1, avant de la réviser à la hausse quelques heures plus tard.

L'épicentre du séisme s'est situé à une profondeur de 60 kilomètres dans l'océan Pacifique et à environ 60 kilomètres des côtes de Fukushima, selon la JMA. Elle témoigne de la puissance de la secousse. La compagnie Tokyo Electric Power a indiqué samedi que 620.000 foyers étaient privés d'électricité dans Tokyo et ses alentours. Des images aériennes télévisées ont également montré un autre glissement de terrain sur un circuit de course dans un endroit reculé. Les liaisons de train à grande vitesse (Shinkansen) dans le Nord du Japon étaient suspendues dimanche, le temps d'examiner l'état de leurs infrastructures.

Le gouvernement continuait dimanche d'évaluer le bilan des dégâts.

Le porte-parole du gouvernement, Katsunobu Kato, a déclaré devant la presse que des "études" étaient menées à Fukushima Daiichi, mais que les premiers rapports faisaient état d'une situation normale sur les sites nucléaires des zones concernées.

Le séisme survient au moment où le Japon tente de contenir le Covid-19 tout en préparant l'accueil de Jeux olympiques (23 juillet-8 août 2021) reportés l'an dernier à cause de la pandémie.

Le Japon possède des constructions parmi les plus sûres du monde. En septembre 2018, un séisme de magnitude 6,6 avait tué 44 personnes dans l'île septentrionale d'Hokkaido.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL