Covid-19 : l’exécutif doit décider de nouvelles mesures de restriction

Claudine Rigal
Mars 18, 2021

Emmanuel Macron, a rencontré mercredi les principaux responsables de la gestion de la pandémie de coronavirus au Conseil de défense sanitaire pour préparer de nouvelles restrictions en Île-de-France et d'autres régions de France pour faire face à la pression épidémique qui sature les hôpitaux.

" C'est une 3ème voie que nous retenons, une voie qui doit permettre de freiner sans enfermer", a précisé le Premier ministre.

Ces dernières semaines, Emmanuel Macron a résisté à l'idée d'un nouveau confinement général que la plupart des instances médicales lui demandaient en raison de son impact économique et social.

" Ces mesures de confinement ne seront pas la reprise telle quelle de celles que nous avions mises en place en mars et en novembre dernier ". "Le moment est venu pour envisager des dispositions pour la région francilienne", ajoutant que désormais, sur le front de l'épidémie, "les données sont réunies" pour de nouvelles mesures de restrictions.

Jean Castex ce jeudi 18 mars. Le lendemain, Santé publique France révélait une montée du taux d'incidence au-dessus de 400.

Martin Hirsch a ouvert deux hypothèses.

À ce stade, un confinement national ne devrait pas être prévu, mais un reconfinement, au moins le week-end à Paris et en Île-de-France semble probable.

"Dans le Pas-de-Calais, le confinement le week-end a eu un effet réel mais il est insuffisant".

Le chef de l'État réfléchit à un système inédit, avec par exemple "plus de télétravail la semaine, moins de brassage en intérieur, mais de l'oxygénation le week-end".

La seconde option, la plus sévère, serait un nouveau confinement de la population, sept jours sur sept, tout en maintenant toutefois les établissements scolaires ouverts. Pour tous les départements de métropole, le couvre-feu passe à 19h00 à partir de samedi.

Lors des précédents confinements, le gouvernement avait précisé la liste des produits considérés comme essentiels à la poursuite de l'activité économique, comprenant notamment la vente de produits alimentaires, les journaux, la papeterie, les matériaux de construction ou encore la quincaillerie, " ainsi que pour la vente de produits de toilette, d'hygiène, d'entretien et de produits de puériculture ". Le territoire fait déjà l'objet de mesures locales avec le confinement hebdomadaire instauré à Nice et sur le littoral des Alpes-Maritimes, du vendredi 18 heures au lundi 6 heures.

D'après la chaîne, " un durcissement des restrictions est également envisagé dans les Hauts-de-France et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur ".

Le premier ministre Jean Castex a annoncé de nouvelles mesures de confinement dans seize départements pour lutter contre l'épidémie de Covid-19.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL