Covid-19 : Rome bloque l’exportation de vaccins AstraZeneca, une première dans l’UE

Solenn Plantier
Марта 4, 2021

Les sources de Reuters ont expliqué qu'AstraZeneca a demandé l'autorisation d'exporter 250.000 doses produites sur son site d'Anagni, près de Rome, ce que le gouvernement italien a refusé, soutenu par l'exécutif européen. L'argument n'avait pas convaincu Bruxelles, qui rappelait que trois autres usines étaient mentionnées dans le contrat signé avec l'UE.

Le dispositif prévoit que les États exercent eux-mêmes ce contrôle par le biais de leurs douanes nationales en examinant les demandes d'autorisation d'exportation soumises par les laboratoires, avant de solliciter l'aval de la Commission. La décision, sans précédent, a été prise en application de nouvelles règles européennes permettant aux pays membres de l'Union de bloquer des exportations de vaccins anti-Covid, avec l'accord de la Commission européenne.

Comme dans nombre d'États membres, des voix se sont élevées en Italie pour critiquer la lenteur de la campagne de vaccination, lancée en fanfare fin décembre, mais qui s'est vite heurtée au retard dans les livraisons.

Cette semaine, l'UE avait indiqué à l'Organisation mondiale du commerce (OMC) avoir déjà approuvé 150 requêtes d'exportations de vaccins contre le coronavirus depuis le lancement de son mécanisme de contrôle, et n'en avoir rejeté encore aucune.

D'autres rapports

Discuter de cet article