Nouvelle-Zélande: alerte au tsunami dans tout le Pacifique après un séisme

Evrard Martin
Марта 5, 2021

Des évacuations des zones côtières ont été ordonnées en Nouvelle-Zelande, en Nouvelle-Calédonie et au Vanuatu vendredi après que des vagues de tsunami ont été observées à la suite de puissants séismes dans le Pacifique Sud, dont le dernier a atteint 8,1 de magnitude. Une alerte au tsunami a été déclenchée et concerne également la Polynésie Française et la Nouvelle-Calédonie.

Le Centre d'alerte au tsunami du Pacifique a mis en garde contre des vagues potentiellement dangereuses en Nouvelle-Zélande, à Tonga, aux Samoa, aux îles Cook, aux Fidji, ainsi qu'à Wallis et Futuna, notamment.

"Une vague de un à trois mètres va impacter l'ensemble de la Nouvelle-Calédonie. Il faut que les gens quittent les plages et arrêtent toute activité nautique, il ne faut pas récupérer les enfants à l'école pour ne pas créer d'encombrement", a déclaré à la radio NC 1ère Alexandre Rossignol, porte-parole de la sécurité civile, faisant état d'une "réelle menace" car la vague, attendue vers 10 heures locales (minuit à Paris), pourrait "pénétrer dans les terres". Il est également conseillé aux occupants de bâtiments en front de mer de monter au 1er étage.

Le tremblement de terre a frappé à 180 km au nord-est de la ville de Gisborne vendredi à 02H27 (13H27 GMT jeudi), à une profondeur relativement faible de 10 km, selon l'Institut américain de géophysique (USGS).

"Toute personne près de la côte qui a ressenti une secousse LONGUE ou FORTE doit SE DÉPLACER IMMÉDIATEMENT vers le terrain élevé le plus proche ou aussi loin que possible dans les terres".
"Ne restez pas chez vous!".

Les deux autres séismes ont été mesurés à 7,4 et 7,3, dans la même région quelques heures plus tôt, et une alerte au tsunami avait déjà été émise à chaque fois.

A preliminary magnitude 7.3 #earthquake struck a short time ago off the east coast of New Zealand's North Island.

D'autres rapports

Discuter de cet article