Autres resserrements en zone rouge

Alain Brian
Avril 7, 2021

Toujours en zone rouge (Montérégie, Laval, Montréal, Laurentides, Lanaudière, Capitale-Nationale, Outaouais, Bas-Saint-Laurent et Chaudière-Appalaches), les centres d'entraînement seront contraints de fermer une nouvelle fois, et ce, à compter de ce jeudi. La forte augmentation du nombre de cas dans ces régions ne s'est toutefois pas traduite jusqu'ici en hausse des hospitalisations.

Ainsi, dès le 12 avril, les étudiants de 3e, 4e et 5e secondaire retourneront à un enseignement en alternance et toutes les activités parascolaires seront suspendues.

"C'est une question de jours, de semaines, maximum", a tranché le premier ministre François Legault. Les élèves iront à l'école une journée sur deux.

-Port du masque obligatoire en tout temps à l'école, même au primaire. Pour les rassemblements dans les lieux de cultes, la capacité d'accueil sera limitée à 25 personnes.

Malgré qu'il ait "jonglé " avec l'idée de remettre le couvre-feu à 20h, le premier ministre a finalement opté pour le statu quo en le laissant à 21h30.

"La situation est sous contrôle. Par contre, on la regarde d'heure en heure et on n'hésitera pas à agir très rapidement s'il y a une augmentation du nombre de cas dans certaines régions", a fait savoir François Legault. "Je préfère que la Santé publique s'ajuste pour la santé des Québécois que de tenir mordicus une position, car c'était la position choisie la semaine passée".

De plus le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a évoqué l'arrivée d'un "moment charnière" dans la campagne de vaccination. " Avril sera un mois critique, crucial". "Le mois d'avril sera celui de tous les dangers", a-t-il soutenu.

Il a de plus confirmé que la vaccination serait ouverte cette semaine pour toutes les personnes de 60 ans et plus, et ce, partout en province. Les personnes ayant des maladies chroniques et des cancers seront donc les prochaines personnes pouvant recevoir le vaccin. Il a nommé les enseignants, les éducatrices en garderie, les pompiers, les policiers, les gardiens de prison et les travailleurs communautaires.

Parallèlement, des cliniques de vaccination sans rendez-vous avec des doses d'AstraZeneca seront offertes dès jeudi pour les 55 ans et plus alors que plus de 350 000 doses de ce vaccin mal aimé sont disponibles. En plus de l'envoi de 34 000 doses vers les régions, 20 000 autres seront envoyées dans les prochains jours.

Le ministre a insisté que, selon les experts, tous les vaccins sont efficaces.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL