La petite Mia et sa mère ont été retrouvées en Suisse — Enlèvement

Evrard Martin
Avril 18, 2021

Les quatre hommes, dont trois ravisseurs présumés, interpellés dans le cadre de l'enlèvement de la petite Mia dans les Vosges, devraient être présentés dimanche à un juge d'instruction, a annoncé samedi le parquet.

Les gardes à vue des suspects, appréhendés mercredi et jeudi, avaient été prolongées une première fois de 24 heures. Ces prolongations ont été renouvelées à la demande du procureur de Nancy, François Pérain.

A l'issue des présentations, le magistrat tiendra une brève conférence de presse, a-t-il précisé.

"Cette découverte est l'aboutissement des investigations menées à la demande du parquet de la JIRS (juridiction interrégionale spécialisée) de Nancy par la police fédérale helvétique et la police cantonale de Vaud agissant sous l'autorité du parquet de Fribourg", a détaillé le procureur. "J'approuve ce qu'elle a fait, c'est très courageux", a-t-il déclaré, estimant qu'il était "injuste" de lui avoir retiré la garde de l'enfant, confiée à sa grand-mère maternelle depuis janvier.

Sa mère a, elle, été placée en garde à vue par les autorités suisses qui ont également interpellé une personne sur le territoire helvétique, " d'autres interpellations " devant encore intervenir dans cette affaire. Elle est suspectée d'avoir organisé l'enlèvement de sa fille et d'avoir, pour ce faire, sollicité par internet l'aide de plusieurs individus dont le profil s'apparente à la mouvance survivaliste.

L'enfant avait été enlevée mardi par trois hommes, par ruse et sans violence, alors qu'elle était hébergée aux Poulières, un village vosgien situé à une trentaine de kilomètres d'Épinal, chez sa grand-mère maternelle. L'intervention pour récupérer la fille et sa mère a eu lieu ce dimanche matin vers 10h45 et s'est faite sans résistance, selon le procureur.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL