Monique Olivier reconnaît un rôle dans la séquestration — Disparition d'Estelle Mouzin

Solenn Plantier
Апреля 6, 2021

" En précisant sa participation et son rôle, elle a orienté les enquêteurs vers un lieu qui va être fouillé dans les jours qui viennent ", poursuit Me Seban. " Elle n'était pas en Seine-et-Marne [département où l'enfant a été enlevée] mais était présente au moment où Estelle était dans les Ardennes, vivante, a indiqué maître Didier Seban, avocat d'Éric Mouzin, à Franceinfo".

Ces recherches n'ont rien donné mais l'ex-épouse de Michel Fourniret - tous deux ont été mis en examen dans ce dossier - s'est exprimée auprès de la juge d'instruction, Sabine Kheris.

Richard Delgenes, avocat de Monique Olivier contacté par l'AFP, a au contraire indiqué qu'"en l'état des investigations, il n'existe pas d'éléments nouveaux sur l'implication de Monique Olivier".

Depuis que les enquêteurs travaillent sur la piste Fourniret dans l'affaire Estelle Mouzin, c'est-à-dire quasiment depuis le début, Monique Olivier a distillé les révélations au compte-goutte. "Les efforts se concentrent donc sur Monique Olivier mais il ne faudrait pas que l'indisponibilité de Michel Fourniret conduise à essayer de donner à Monique Olivier un rôle qu'elle n'a pas et qu'elle n'a jamais eu", a insisté Me Delgenes.

Estelle Mouzin, 9 ans, a disparu le 9 janvier 2003 à Guermantes, en Seine-et-Marne.

Vendredi, les enquêteurs ont clos une nouvelle série de fouilles infructueuses aux abords du village de Rumel, dans les Ardennes.

Selon nos confrères de France Info, Monique Olivier aurait fait des déclarations à la juge d'instruction Sabine Kheris en fin de semaine dernière, en marge de fouilles opérées dans les Ardennes. "Monique Olivier s'explique, elle donne des précisions, on avance pas à pas, pour comprendre ce qui s'est passé après l'enlèvement d'Estelle, et donc on espère que ces précisions seront suffisantes pour pouvoir ensuite aller chercher le corps", avait-il déclaré jeudi soir, avant lui aussi de repartir de la région. "De nouvelles fouilles auront lieu, jusqu'à ce que nous ayons pu retrouver Estelle". En août 2020, elle a, selon son avocat, accusé son ex-mari d'avoir séquestré et tué Estelle Mouzin. Âgé de 78 ans, Michel Fourniret a été condamné à la perpétuité incompressible pour les meurtres de sept fillettes, adolescentes et jeunes femmes entre 1987 et 2001. Elle a réussi à obtenir des aveux du tueur en série notamment dans l'affaire Estelle Mouzin.

D'autres rapports

Discuter de cet article