Une femme percutée par un policier à cheval à Bruxelles

Claudine Rigal
Avril 3, 2021

Des projectiles de part et d'autre, des policiers en masse armés de boucliers, des jeunes réfugiés dans les sous-bois pour éviter les chevaux de la police montée, le bois de la Cambre a été le témoin de scènes de guérilla urbaine ce jeudi 1er avril.

L'annonce, publiée en mars, sur Facebook, promettait une affiche alléchante, avec la présence du DJ et producteur Calvin Harris ainsi que la participation de Daft Punk pour un concert unique après que le duo français a annoncé en février sa séparation.

Une femme a notamment été percutée volontairement par des policiers à cheval. "Le parquet avait déploré l'organisation d'" un faux événement ", avertissant que les participants s'exposaient à des poursuites judiciaires, " vu les risques engendrés par les grands rassemblements ". Au moins trois d'entre eux ont été blessés lors des affrontements et l'un a dû être emmené à l'hôpital. Quatre participants ont été interpellés, a précisé à l'Agence France-Presse une porte-parole de la police. Une réunion qui avait été interdit par les autorités en raison de la pandémie de covid-19. Bien que les organisateurs aient prévenu qu'il s'agissait d'un poisson d'avril, quelque 2 000 personnes se sont rassemblées ce jeudi en fin de journée au parc du Bois de la Cambre, à Bruxelles. On peut voir sur ces images d'une violence extrême et gratuite. "Merci à la police pour le travail difficile et aux gens qui respectent les règles depuis plus d'un an", a ajouté l'élu socialiste.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL