Coronavirus: les Américains vaccinés ne doivent plus porter de masque en intérieur

Alain Brian
Мая 15, 2021

"Nous avons tous longtemps attendu ce moment où nous pourrions retrouver un semblant de normalité", s'est-elle félicitée, sans triomphalisme au regard des plus de 580.000 morts du virus dans le pays.

Les autorités sanitaires se sont initialement montrées prudentes concernant la capacité des vaccins à stopper la transmission, car les essais cliniques avaient seulement démontré leur efficacité contre les cas symptomatiques, sans écarter la possibilité d'infections sans manifestations de la maladie (fièvre.). Elle a aussi souligné le fait que les rares personnes tombant malades bien qu'elles aient été vaccinées restaient malgré tout peu contagieuses.

"Si vous développez des symptômes, vous devez remettre votre masque et vous faire tester immédiatement ", a toutefois précisé Rochelle Walensky. "Enfin la liberté " a commenté le chef de la minorité républicaine au Sénat.

"C'est un grand jour pour l'Amérique, dans notre longue bataille contre le coronavirus, a déclaré le président américain". Si vous êtes pleinement vaccinés, vous n'avez plus besoin de porter un masque. Si vous êtes pleinement vaccinés vous avez gagné le droit de faire quelque chose qui fait la réputation des américains à travers le monde: accueillir les gens avec un sourire.

Joe Biden l'a rappelé: il faut néanmoins poursuivre l'effort de vaccination.

Le gouvernement américain explique que 45% des adultes ont été vaccinés et espère que 70% de tous les majeurs auront reçu au moins une dose d'ici la mi-juin. Deux millions d'habitants avaient reçu toutes les doses le 20 janvier, il sont maintenant 117 millions, soit plus d'un tiers de la population. Jeudi, les adolescents américains entre 12 et 15 ans ont également pu commencer à se faire vacciner avec le vaccin de Pfizer/BioNTech.

Un enjeu qui devient crucial aux Etats-Unis, où le rythme des vaccinations quotidiennes a baissé par rapport à un pic atteint en avril, et où l'offre surpasse dorénavant la demande. Elles avaient déjà peu à peu commencé à assouplir leurs recommandations ces dernières semaines.

Ce dernier a fait savoir que les personnes vaccinées contre la covid-19 ne sont plus obligées de porter un masque à l'extérieur, ainsi que dans la majorité des cas à l'intérieur.

Et même lorsqu'un cas se déclenche chez une personne vaccinée, des recherches israéliennes montrent que la charge virale présente dans son nez est très faible, a priori trop pour pouvoir contaminer une autre personne. Tant de récompenses qui motiveront les Américains les plus récalcitrants à se faire vacciner.

Mais il sera important de définir des niveaux chiffrés clairs, "car l'un des plus gros problèmes de communication durant la pandémie a été la perception par le public que les règles du jeu établies par les autorités sanitaires changeaient avec le temps".

Certains états sont plus avancés que d'autres, comme le Massachusetts, où près de la moitié de la population est totalement vaccinée (44,8%). Les taux d'hospitalisations et de décès étaient eux de 0,0009% et 0,0001% respectivement. Les autorités sanitaires recommandent enfin que les masques soient gardés dans les avions et les trains, ainsi que dans les transports en commun et les hôpitaux.

D'autres rapports

Discuter de cet article