Coup double pour Bernal à Campo Felice

Evrard Martin
Mai 19, 2021

Egan Bernal a frappé un grand coup ce dimanche lors de la 9e étape du Giro qui s'achevait sur le chemin de terre de Campo Felice. "Cette victoire, en plus du maillot rose, même le porter pour un jour, ça en valait la peine".

Bernal, qui a pratiqué le VTT à ses débuts, a distancé ses adversaires sur la piste d'arrivée, non bitumée, au bout d'une montée de 6,6 kilomètres. Il s'est imposé avec quelques secondes d'avance sur Giulio Ciccone et Aleksandr Vlasov, Remco Evenepoel et Romain Bardet ont concédé 10 secondes. Au classement général, Bernal précède désormais Evenepoel de 15 secondes et Vlasov de 21 secondes.

L'échappée, qui s'est formée après une première heure très animée, s'est présentée au pied de l'ascension finale avec un avantage limité à deux minutes.

Geoffroy Bouchard (AG2R Citroën) et Koen Bouwman (Jumbo-Visma) ont cru pouvoir se jouer la victoire d'étape mais l'accélération dans le groupe des favoris a enterré leurs espoirs.

Bernal, 24 ans, a endossé son premier maillot rose dans le Giro auquel il participe pour la première fois. Il a remporté son deuxième succès de sa carrière sur le Tour d'Italie devant Fernando Gaviria (UAE) et Davide Cimolai (Israel Start-Up Nation). Dans les dernières bosses à une quarantaine de kilomètres, l'équipe du triple champion du monde slovaque a accéléré et a fait exploser de nombreux sprinteurs.

Le Hongrois Attila Valter, qui portait le maillot rose, a lâché prise dans la montée finale et a reculé à la cinquième place du classement, à 43 secondes.

Lundi, la 10e étape relie L'Aquila à Foligno sur un parcours de 139 kilomètres favorable aux sprinters, à la veille de la première journée de repos.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL