Covid: le gouvernement veut rassurer sur AstraZeneca pour vacciner plus

Xavier Trudeau
Мая 10, 2021

Pour l'heure, seuls les 55 ans et plus y ont droit car des cas très rares de thrombose ont été recensés chez des patients plus jeunes.

La Commission a lancé des poursuites contre AstraZeneca en raison d'importants retards de livraison de doses de son vaccin et plusieurs responsables européens ont prévenu que le contrat avec le groupe anglo-suédois pourrait ne pas être renouvelé.

En ce week-end de l'Ascension, Jean Castex en a ainsi profité pour lancer un appel à la prudence, à tous les Français cette fois. Le Premier ministre a dressé la comparaison avec l'Allemagne, qui est repassée selon lui devant la France en rythme de vaccination "uniquement parce que le recours à AstraZeneca y est meilleur".

"Il y a encore en France aujourd'hui 2 millions de doses d'AstraZeneca qui ne sont pas utilisées". Selon des chiffres du ministère de la Santé arrêtés dimanche, seulement 75% des doses AstraZeneca reçues ont été injectées, contre 90% pour le vaccin Pfizer BioNtech. À la question de savoir si l'entreprise jouait la surenchère sur les tarifs de son vaccin (version relayée par certains médias), il a refusé de la confirmer.

Dans l'Hexagone, le nombre de personnes vaccinées à l'AstraZeneca est de 25 000 par jour en moyenne la semaine dernière contre 80 000 à la mi-avril. Les prochains objectifs du gouvernement sont d'atteindre 20 millions de primo-vaccinés mi-mai puis 30 millions mi-juin.

Ce samedi, le premier ministre s'est ensuite rendu à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine), dans le gymnase Michel-Ricard, où 850 vaccinations sont assurées tous jours, pour visiter "le plus ancien centre de vaccination" du département, ouvert depuis le 8 janvier.

"Nous avons élargi le public éligible à la vaccination. Je vous invite a identifier ces habitants", a-t-il souligné, rappelant que parfois "eux-mêmes ne savent pas" qu'ils peuvent se faire vacciner.

D'autres rapports

Discuter de cet article