Boris Johnson s'apprête à repousser la levée des dernières restrictions — Virus

Xavier Trudeau
Juin 15, 2021

Selon la BBC, la levée des dernières restrictions sera repoussée de quatre semaines, jusqu'au 19 juillet, un report qui serait soumis au vote des députés.

Alors que le variant Delta se propage de manière préoccupante outre-Manche, le Premier ministre Boris Johnson a annoncé ce lundi le report de la levée des dernières restrictions sanitaires en Angleterre au 19 juillet.

Cette étape doit se traduire par la fin de la limitation à six des rassemblements intérieurs, l'autorisation pour les pubs de servir au bar et pour les salles de spectacles de fonctionner à plein rendement. Seule concession, les réceptions de mariage ne seront plus limitées à 30 invités dès le 21 juin.

Nous ne pouvons pas continuer [.] alors qu'il existe une réelle possibilité que le virus surpasse les vaccins et que des milliers de décès supplémentaires s'ensuivent. Il a expliqué vouloir donner au service de santé "quelques semaines cruciales " pour poursuivre la vaccination.

Plus de 41,5 millions de personnes, soit près de 79% de la population adulte, a reçu une première dose de vaccin et 29,8 millions de personnes soit 56,6% de la population adulte a été doublement vaccinée. Selon un sondage de l'institut YouGov, 71 % des personnes interrogées y sont favorables et 54 % chez les 18-24 ans, moins à risque. Un nouveau délai provoquerait la furie d'une partie du camp conservateur de M. Johnson et constituerait aussi un énorme revers pour de nombreuses entreprises - en particulier dans le secteur de l'hôtellerie-restauration qui espérait une réouverture estivale complète pour compenser les pertes de l'année écoulée. Elle craint de voir la main d'œuvre déserter durablement ces établissements. Je vois ce que le gouvernement essaie de faire mais à quel prix pour l'économie? Le secteur s'inquiète aussi d'un effet ricochet sur les réservations tout l'été et en automne et demande de nouvelles aides publiques.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL