Les compositions officielles — République Tchèque-Angleterre

Alain Brian
Juin 23, 2021

Sans jouer, Anglais et Tchèques - comme la France - ont décroché leur billet pour les huitièmes dès lundi soir. Bien aidés par les titularisations de Bukayo Saka et de Jack Grealish, les Anglais se sont tout de même imposés pour s'assurer de la première place du groupe D mais n'ont pas vraiment convaincu offensivement. Dans la seconde rencontre de ce mardi entre l'Ecosse et la Croatie, toutes deux à un point, le calcul est simple: l'équipe victorieuse passera au tour suivant alors qu'un match nul éliminerait des deux nations.

Blessé à une cheville avec Manchester United à la fin de la saison de la Premier League, le Red Devil n'avait pas encore pu participer à un match.

Au-delà de ces considérations stratégiques très incertaines, l'Angleterre doit surtout se faire pardonner auprès de ses supporters sa prestation fade contre l'Ecosse (0-0) vendredi. Ce sera face au deuxième du groupe F - soit la France, l'Allemagne, le Portugal ou la Hongrie selon les résultats enregistrés mercredi soir à Munich et Budapest. Après trois matches dans cet Euro, l'avant-centre et le capitaine de l'Angleterre n'a toujours pas marqué.

La Croatie sera opposée au deuxième du groupe E avec la Suède, la Slovaquie, l'Espagne et la Pologne le lundi 28 juin à 18h00 à Copenhague. 1-0 pour l'Angleterre! Lors des premières journées, les écossais se sont inclinés à domicile contre les tchèques (0-2) avant donc de tenir en échec les anglais, alors que la Croatie s'est incliné sur le plus petit des scores contre les Three Lions avant de faire un partout face à la Tchéquie grâce à un joli but de Perisic.

Pour la Croatie, tombée du piédestal où elle était montée en 2018 en se hissant en finale de la Coupe du monde contre la France (2-4), l'heure est plus grave encore.

Avec un seul point pris lors des deux premiers matches (défaite 0-1 contre l'Angleterre, nul 1-1 contre la République tchèque), le Ballon d'Or 2018 Luka Modric et ses partenaires doivent absolument l'emporter contre l'Ecosse pour se qualifier, au moins parmi les meilleurs troisièmes. Histoire d'offrir au passage un carton plein au football britannique, après la qualification des Gallois et des Anglais.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL