Bureau politique explosif en vue — Les Républicains

Claudine Rigal
Juillet 11, 2017

Bruno Le Maire, désormais ministre de l'Économie et des Finances, "s'est présenté avec En Marche!, donc il n'est plus aux Républicains", a simplement commenté son entourage. Je pense qu'il n'y a aucune raison d'abord qu'on soit exclus, et si on devait l'être ça serait illégal et donc on déposerait un recours devant la commission de recours où il y a Gérald Darmanin, Sébastien Lecornu et Gilles Boyer, vous voyez ce sera intéressant " a ironisé le député des Hauts-de-Seine ce mardi.

Lundi, un bureau politique du parti LR doit se tenir et devrait avoir à son ordre du jour l'exclusion des Constructifs.

"Le secrétaire général LR Bernard Accoyer a déclaré mardi matin " ne pas exclure l'exclusion", tout en mettant en garde contre le " piège " de " donner l'image de coupeurs de têtes ". Mais cette fois, le parti a sonné la fin de la partie. "Si on est exclus (.), on en tirera les conséquences", a-t-il lancé. Nous avons ouvert une procédure qui est une procédure de sanction. "[.] Après, nous allons débattre ce soir des décisions qui sont à prendre", a tenu à préciser Bernard Accoyer.

La question divise en interne.

"J'ai reçu une lettre de mon parti me disant que j'étais sous le coup d'une procédure disciplinaire et que je pouvais être victime d'une sanction ou qu'une sanction allait être prononcée à mon endroit", a déclaré M. Riester sur Radio J, confirmant l'information donnée par Thierry Solère au JDD. On ne reconstruira pas si on est dans l'ambiguïté, un pied dedans, un pied dehors.

Depuis le ralliement de plusieurs ténors du parti au gouvernement sous l'égide d'Édouard Philippe, mais aussi depuis la session d'une douzaine de députés LR au sein des constructifs, le parti refondé par Nicolas Sarkozy est aux abois.

Je m'opposerai à cette démarche d'exclusion au bureau pol. Sur quelle base nous la ferions? "C'est en tout cas ma ligne à moi, Gérard Larcher ". "Il faut éloigner des Républicains ceux qui ont fait un autre choix", avance Éric Woerth sur BFMTV. "Vice-président LR d'Île-de-France, Geoffroy Didier estime que " l'on peut parfaitement être membre des Républicains " et " soutenir " le gouvernement s'il " va dans le bon sens ".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL