Vanessa Burggraf quitte "On n'est pas couché" — Coup de théâtre

Pierre Vaugeois
Juillet 6, 2017

Elle retourne à France 24 pour y prendre la direction éditoriale. Laurent Ruquier m'a dit de prendre huit jours pour y réfléchir et m'a laissé jusqu'au bout la liberté de rester ou de partir. "C'est une belle proposition que je ne pouvais pas refuser car l'actualité internationale est particulièrement intense en ce moment", ajoute Vanessa Burggraf. Vanessa Burggraf ne s'en est, en revanche pas caché, la perspective de retomber dans un relatif anonymat n'est pas pour lui déplaire: "J'ai passé des dimanches un peu difficiles" concède-t-elle.

Laurent Ruquier s'est également exprimé, estimant, dans les colonnes du Parisien, que sa chroniqueuse avait "beaucoup souffert cette année". [.] France 24 prouve que je n'avais pas fait un mauvais choix en la recrutant l'année dernière. "Je n'ai rien à lui reprocher, je suis même content pour elle", avoue-t-il, lâchant tout de même qu'elle doit être "soulagée de partir". Je la soutenais à fond mais il y a eu une campagne injustifiée. Débarquée l'été dernier sur France 2 pour remplacer Léa Salamé dans "On n'est pas couché", l'ancienne journaliste de France 24 n'a jamais totalement réussi à convaincre les téléspectateurs et à trouver sa place. Zemmour a dit bien pire... Interrogé sur les prestations de Vanessa Burggraf au côté de Yann Moix et Laurent Ruquier dans "On n'est pas couché", Eric Naulleau a d'abord prétendu ne pas regarder l'émission, puis s'est lancé "j'ai trouvé que ses analyses politiques étaient originales, mais pas forcément dans le bon sens". "Il faut remettre les choses dans leur contexte, j'ai fait une erreur en 40 émissions". On ne m'a pas fait de cadeau ce sont les règles du jeu.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL