Démission du gouvernement et vacance du pouvoir législatif, le Sénégal dans l'impasse

Claudine Rigal
Septembre 6, 2017

A en croire la presse locale sénégalaise, le président Macky Sall aurait décidé de différer la formation d'un nouveau gouvernement. A cela s'ajoute la vacance du pouvoir législatif avec la non installation des nouveaux députés élus depuis le 30 juillet dernier. Ce qui revient à dire que le Sénégal ne dispose pas d'Assemblée nationale en ce moment.

Conformément à la tradition républicaine, au lendemain de chaque élection législative, le premier ministre est tenu à présenter sa lettre de démission au Chef de l'Etat en exercice.

En 2004, ironie de l'histoire, le président Wade a mis deux jours pour trouver un successeur à son PM Idrissa Seck alors en disgrâce. Et le remplaçant d'Idrissa Seck fut un certain Macky Sall.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL