Le Rapport 2017 sur l'état de l'agriculture en Afrique lancé — AGRF

Xavier Trudeau
Septembre 7, 2017

Le Partenariat pour la transformation agricole inclusive en Afrique (PIATA), réunissant la Fondation Bill & Melinda Gates, la Fondation Rockefeller et l'Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) a été lancé hier en Côte d'Ivoire à l'occasion de l'édition 2017 du Forum pour la résolution verte en Afrique. Le président ivoirien, Alassane Ouattara et son homologue du Liberia, Ellen Johnson-Sirleaf ont relevé l'importance de l'agriculture et le besoin de soutenir ce secteur qui emploie 60% de la population active.

La 7ème édition du forum pour la révolution verte en Afrique (AGRF 2017) ouvre ses portes à Abidjan, la capitale ivoirienne, ce lundi, et ce pour cinq jours. "Une telle transformation nécessitera des engagements politiques et financiers ainsi que des politiques plus importantes de la part des secteurs public et privé". Ils ont affirmé que "l'injection de ressources financières dans la transformation de la chaine de valeur agro-alimentaire peut relancer une nouvelle phase d'industrialisation pour l'agriculture africaine".

Le rapport exhorte enfin les gouvernements à créer un environnement commercial favorable et, en particulier, atteindre les objectifs d'investissement de 10 % du PIB dans l'agriculture, convenu lors du Sommet de l'Union Africaine (UA) de 2003 dans le cadre du Programme Détaillé pour le Développement de l'Agriculture en Afrique (PDDAA).

L'Agra est la principale institution chargée de la mise en oeuvre du partenariat avec les 11 pays prioritaires: Ghana, Nigeria, Mali, Burkina Faso, Rwanda, Ouganda, Kenya, Ethiopie, Tanzanie, Malawi et Mozambique.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL