Une volonté de modification constitutionnelle dans une atmosphère tendue — Togo

Claudine Rigal
Septembre 6, 2017

L'annonce du nouveau projet de loi intervient à la veille de deux jours de manifestations simultanées dans plusieurs villes du pays organisées par l'opposition pour exiger des réformes constitutionnelles et institutionnelles. Celui-ci a été adopté en Conseil des ministres.

Le président Togolais Faure Gnassingbé veut réformer les articles 52, 59 et 60 de la Constitution qui portent sur le mandat présidentiel et le mode de scrutin.

Mardi, tard dans la soirée, le gouvernement a annoncé un avant-projet de loi de modification constitutionnelle.

Le Parlement étant officiellement en vacances, cette volonté du gouvernement reste pour le moment un avant projet dont le contenu demeurera inconnue jusqu'à la rentrée parlementaire en octobre. Selon les autorités, l'initiative de cet avant-projet de loi vise à permettre le retour de la paix et de la stabilité dans le pays.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL