Condamnation de Luc Nicolaï : Les avocats du promoteur se pourvoient en Cassation

Solenn Plantier
Octobre 25, 2017

"Il y a un mandat d'arrêt que la Cour a lancé contre Luc Nicolaï, ce qui veut dire que s'il était présent à l'audience, ils auraient décerné un mandat de dépôt". Dans ce sens, dans un entretien accordé à L'Observateur, Me Baboucar Cissé, qui compte se pourvoir en cassation pour suspendre la décision, a estimé que "le mandat d'arrêt ne peut pas être exécuté". En effet, le promoteur de lutte Luc Nicolaï est condamné à 4 ans de prison ferme et 1 an de sursis, en plus de 200 millions qu'il devra verser à Bertrand Touly et l'hôtel Lamantin Beach dans l'affaire de la drogue rapporte Dakaractu. Un mandat d'arrêt a également été décerné contre lui. Il doit aussi payer 300 millions de dommages et intérêts à Bertrand Touly. Son co-prévenu Abdou Khadre Kébé a été reconnu coupable d'association de malfaiteurs et de tentative d'extorsion de fonds et condamné 5 ans dont 3 ans ferme. Non satisfait de cette décision, il avait fait appel devant la Cour d'appel de Dakar dont les juges qui avaient eu la main plus lourde avaient décidé de le condamner à 5 ans dont 2 avec sursis. Il obtint d'ailleurs gain de cause parce qu'en 2013, la Cour suprême avait cassé le verdict de la Cour d'appel de Dakar pour ensuite renvoyer le dossier devant la Cour d'appel de Saint-Louis.

Luc Nicolaï n'a pas dit son dernier mot. Devant la barre, Abdou Khadre Kébé, son coïnculpé, l'avait enfoncé, soutenant que c'est Luc qui lui a remis (via un intermédiaire), une puce de téléphone avec laquelle ils communiquaient.

Les faits ont eu lieu en septembre 2012.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL