"Je ne vais pas voter, ils veulent me virer" — Edouard Philippe

Claudine Rigal
Octobre 24, 2017

"Les membres présents du Bureau politique se sont prononcés en majorité en faveur de leur exclusion", peut-on lire dans une déclaration.

Quelle que soit la décision qui sera prise par la " commission spéciale " animée par les ex-députés Isabelle Le Callennec, Jean Léonetti et Patrick Ollier, la cacophonie relative au traitement à réserver aux Républicains ayant rallié Emmanuel Macron est symptomatique du doute qui semble s'être emparé du plus important parti d'opposition en nombre d'élus.

"J'ai encore plein de copains dans le parti Les Républicains mais je n'aime pas ce qu'ils sont en train de devenir parce que je trouve qu'ils sont de plus en plus à droite", explique le Premier Ministre aux enfants. Interrogé sur les élections pour la présidence du parti, Philippe lâche dans un sourire: "C'est leur truc quoi... Je ne vais pas voter, ils veulent me virer!". Après de longues semaines de tergiversations, les Républicains ont décidé d'exclure ce mardi soir les Constructifs de leurs rangs.

Le chef du gouvernement Edouard Philippe et le ministre des Comptes public Gérald Darmanin, sont concernés par cette procédure, de même que le secrétaire d'Etat Sébastien Lecornu et, à l'Assemblée, Thierry Solère et Franck Riester, qui ont participé à la création d'un groupe parlementaire dissident.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL