Un virus rare détecté à Nice — Gare aux moustiques

Evrard Martin
Octobre 25, 2017

La maladie, très rare mais généralement sans gravité, est transmise par les piqûres de moustiques.

Ce virus appartient à la même famille que la dengue, le Zika ou la fièvre jaune.

Ce virus, qui infecte les oiseaux et les cheveux principalement, est transmis par les piqures de moustiques. La maladie a fait son apparition en Ouganda, en 1937. En France, elle avait été signalée pour la première fois en 2000, en Camargue, où elle avait touché des chevaux. En 2003, sept personnes avaient été infectées sur le seul département du Var.

A lire aussi: "Le moustique se fait plus discret cette année sur la Côte d'Azur" Ce premier cas humain signalé à ce jour en France depuis 2015 témoigne d'une circulation du virus West Nile. La pathologie, qui parfois ne génère aucun symptôme, se caractérise par un état grippal généralisé. Et l'agence précise que l'homme (comme le cheval) est " un hôte accidentel " qui ne peut lui-même transmettre la maladie. Si cette personne est aujourd'hui " guérie et en bonne santé ", comme l'explique l'Autorité régionale de santé (ARS) dans un communiqué, cette contamination pourrait ne pas être isolée.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL