Une mosquée salafiste fermée six mois en raison de prêches radicaux — Marseille

Claudine Rigal
Décembre 16, 2017

Dix mois après la fermeture d'une mosquée radicale à Aix-en-Provence, un nouveau lieu de culte salafiste a été fermé cette semaine pour six mois dans les Bouches-du-Rhône, cette fois à Marseille.

La mosquée en question est la mosquée As Sounna, située sur le boulevard National, dans le centre ville de Marseille.

Mais selon les enquêteurs, il avait imprimé bien plus profondément sa doctrine violente, qualifiant notamment les Juifs comme "impurs" et de "frères des singes et des porcs", et prônant aussi la "mise à mort des auteurs d'adultère et des apostats".

Ces derniers temps, certains fidèles de la mosquée se sont réclamés d'al-Qaida ou ont rejoint l'Irak et la Syrie.

Par ailleurs, l'imam a été épinglé pour les acquisitions immobilières de la mosquée et " n'hésite pas à user de pressions pour collecter d'importantes sommes d'argent, notamment en appelant ses fidèles aux dons en précisant qu'il accepterait de 'l'argent sale' ".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL