Coronavirus : Le variant indien détecté en Suisse

Pierre Vaugeois
Апреля 26, 2021

Il s'agit d'un voyageur entré en Suisse en provenance d'un aéroport européen où il était en transit (image symbolique).

La veille, un premier cas du variant indien, responsable d'une flambée épidémique en Inde, a été détecté en Suisse, ont annoncé les autorités sanitaires de ce pays. Il a précisé que le cas avait été détecté chez une personne arrivée dans le pays après avoir transité par un aéroport européen, sans toutefois détailler davantage.

L'échantillon avec le mutant indien du virus date de la fin mars. "L'ajout de l'Inde sur la liste des pays à risque est en cours de consultation", précise l'Office.

"Cette première livraison d'équipements permettant de sauver des vies apportera une aide indispensable" face aux "scènes déchirantes en Inde", a estimé le ministre de la Santé Matt Hancock, appelant les gouvernements des différents pays à "s'unir et vaincre ensemble cette terrible maladie".

Les analyses menées dans le laboratoire de référence de l'université de Louvain ont permis de diagnostiquer la présence du variant indien, déjà identifié au Royaume-Uni et qui suscite l'inquiétude.

Selon plusieurs experts, ils auraient été victimes d'un "super contaminateur", peut-être au sein même de leur groupe, lors du trajet en bus qui les a amenés de la région parisienne en Belgique. Une recrudescence de nouveaux cas positifs a été constatée dans ce pays, ces derniers jours. Les vols de fret ne sont pas concernés.

Le gouvernement britannique a interdit, le 19 avril, l'entrée au Royaume-Uni des voyageurs en provenance d'Inde, n'autorisant l'accès qu'aux résidents britanniques, qui devront payer de leur poche une quarantaine à l'hôtel.

Le premier cas du variant indien du COVID 19 a été découvert en Suisse. Les hôpitaux sont saturés et les autorités sanitaires et étatiques font face à un manque cruel d'oxygène.

L'Inde, qui compte 1,3 milliard d'habitants, est en proie à une nouvelle flambée de contaminations par le Covid-19. Plus que deux heures d'oxygène (.) Une crise majeure est probable.

L'Inde a recensé dimanche près de 350 000 nouvelles contaminations au coronavirus sur 24 heures, un record mondial, et les autorités locales ont décidé de prolonger d'une semaine le confinement dans la capitale New Delhi.

Près de 3,5 millions de contaminations ont été recensées en Inde depuis début avril, notamment imputées à une "double mutation" du virus et à des événements de masse, comme la fête religieuse hindoue Khumb Mela qui a rassemblé des millions de pélerins.

D'autres rapports

Discuter de cet article