Coronavirus: le variant Delta serait... 40% plus transmissible

Claudine Rigal
Июня 7, 2021

L'Agence régionale de Santé (ARS) des Landes a annoncé, samedi 5 juin, qu'au moins 31 contaminations au variant indien, désormais appelé variant Delta, du Covid-19 ont été recensées dans le département où la situation sanitaire se dégrade.

Par contre, la levée des dernières restrictions espérée le 21 juin au Royaume-Uni est mise en doute à cause du variant indien.

Les 31 cas avérés concernent 6 communautés de communes, ajoute l'ARS dans son communiqué publié vendredi soir.

L'agence a précisé que cette cinquantaine de cas pouvait être "regroupés au sein d'une quinzaine de foyers de contamination", notamment familiaux, "sous réserve des résultats des investigations encore en cours menées pour croiser les données et remonter les chaînes de contamination", a-t-elle précisé.

Les autorités sanitaires avaient annoncé mercredi que le variant Delta, encore peu présent sur le territoire, avait été repéré dans une famille de l'agglomération de Dax sans que celle-ci ait été en lien avec l'Inde ou la Grande-Bretagne.

Une vigilance qui passera, dans les jours à venir, par plus de contrôles, plus de tests de dépistages, plus de séquençages (pour identifier variants et mutations) mais aussi par une poursuite de l'effort de vaccination.

Le gouvernement s'était par ailleurs dit préoccupé par la hausse de la prévalence du Covid-19 dans une partie du pays, en particulier en Occitanie et en Nouvelle-Aquitaine, région qui comprend les Landes.

Pour le moment, 43,6% des Landais ont déjà reçu leur première dose de vaccin, mais l'ARS a demandé à la population de rester prudente à l'approche de l'été.

En 24 heures, 267 nouveaux patients ont été admis dans les hôpitaux de l'Hexagone. Ils étaient 2.571 la veille et 3.028 il y a une semaine.

D'autres rapports

Discuter de cet article