Masques, couvre-feu... Castex annonce de nouvelles mesures de déconfinement — France

Alain Brian
Juin 16, 2021

Le Premier ministre explique que le port du masque sera en revanche à porter lorsqu'on se trouve dans un lieu bondé, sur les tribunes d'un stade, dans un marché, dans une file d'attente.

Le Premier ministre s'exprimera à l'issue du Conseil des ministres pour faire un point sur la situation sanitaire et les étapes de déconfinement.

Le Premier ministre Jean Castex a annoncé à l'issue du Conseil des ministres mercredi la levée du couvre-feu actuellement fixé à 23 heures, confirmant une information de France Inter. Nous n'avons pas connu un niveau de circulation virale aussi bas depuis le mois d'août dernier. Mais les appels à le lever se sont multipliés ces derniers jours, surtout depuis la dérogation controversée accordée par le gouvernement à Roland-Garros pour que la demi-finale entre Novak Djokovic et Rafael Nadal puisse se terminer en présence de spectateurs.

Aucune date n'est avancée concernant une levée de l'obligation du masque dans les lieux clos. Le port du masque ne sera plus obligatoire, sauf dans certaines circonstances.

Le couvre-feu à 23h est levé à compter de ce dimanche 20 juin, et non plus à compter du 30 juin comme initialement prévu. " Les arrêtés préfectoraux seront modifiés dès demain ", a-t-il précisé. D'autant que des événements encourageant les rassemblements dans l'espace public sont à prévoir, notamment la traditionnelle Fête de la musique lundi 21 juin.

La vaccination va se poursuivre à une cadence soutenue. "Nous vivons un moment important, un moment heureux de retour à une forme de vie normale".

D'après Jean Castex, si un tel assouplissement des restrictions anti-Covid est aujourd'hui possible, c'est grâce à la mobilisation générale des Français et à la progression de la vaccination: plus de 30 millions de personnes ont déjà reçu au moins une dose du vaccin et ce avant même l'échéance fixée par le gouvernement. Nous sommes sur la bonne voie.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL